La méthode N.CO

Cette méthode a été créée et élaborée en se basant sur une étude médicale en collaboration avec le Dr Edgard CORNIER, Gynécologue, spécialiste du plancher pelvien, qui a montré son efficacité.

La méthode N.CO consiste à travailler le plancher pelvien en sollicitant le muscle élévateur de l'anus qui est le muscle principal du plancher pelvien, qui va de lui-même solliciter, le faisceau pubococcygien antéromédial le plus épais s'insérant sur la face postérieur du pubis. Ses fibres se dirigent en arrière et forment une sangle contournant l'angle anorectal sur les fibres du musculaires controlatérales. Ce faisceau pubococcygien délimite le hiatus urogénital qui livre passage à l'urètre, au vagin et à la jonction anorectale. Des faisceaux de fibres se détachent de sa partie médiale pour se terminer sur :

  • l'urètre formant le faisceau pubo-urétral
  • le vagin formant le faisceau pubo-vaginal
  • le rectum formant le faisceau pubo-rectal
  • l'anus formant le faisceau pubo-anal

Les faisceaux pubo-vaginaux et pubo-anaux se terminent sur la face latéral du vagin, le centre tendineux du périnée et le sphincter strié de l'anus.

Il sollicite également le faisceau iliococcygien postérolatéral moins épais qui s'insère latéralement sur l'arc tendineux de l'élévateur de l'anus et l'épine ischiatique et en arrière sur le coccyx. Les fibres se terminent sur un raphé médian : le ligament ano-coccygien.

Le muscle coccygien s'insère sur les dernières pièces sacrococcygiennes et se terminent latéralement sur l'épine ischiatique recouvrant le ligament sacro-épineux.

L'innervation du plancher pelvien provient des racines ventrales ou antérieures des deuxième, troisième et quatrième racines sacrées directement ou par l'intermédiaire du nerf pudendal. Le nerf pudendal donne le nerf rectal inférieur qui innerve le sphincter externe de l'anus et des branches périnéales pour l'ensemble de muscles striées urogénitaux superficiels.

Cette méthode est combinée au Pelvi Center en sollicitant les fascias pelviens qui sont des structures particulières constituées de fibres de collagène, de muscles lisses, d'élastine et de gaines vasculaires.

Le fascia pelvien correspond au soutien conjonctif de la vessie, de l'urètre et du vagin. Lorsque ce fascia s'insère sur l'utérus il est appelé paramètre et para-colpos lorsqu'il s'insère sur le vagin Deux replis saillants du paramètre et du para-colpos ont été individualisés.

Cette méthode permet de connecter les nerfs aux fibres musculaires et de les régénérer en les travaillant en profondeur grâce à des séances d'exercices combinées aux séances de Pelvi Center. Le patient se réapproprie alors de lui-même son plancher pelvien.

Le déroulement : 10 séances de 40 minutes, à hauteur de 3 séances par semaine pour un résultat visible.