Le PELVI CENTER contre les douleurs articulaires du bassin pelvien

Les douleurs articulaires sont fréquentes, 1 français sur 3 en souffre, en particulier lors du vieillissement, où elles sont souvent liées à l’arthrose, mais une enquête doit toujours être soigneusement menée afin d'en identifier la cause.

Une douleur qui semble provenir d’une articulation peut parfois trouver son origine dans une structure extérieure à l’articulation, comme un ligament, un tendon ou un muscle. Il peut s’agir alors, par exemple, d’une bursite ou d’une tendinite.

La véritable douleur articulaire (arthralgie) peut, ou non, s’accompagner d’une inflammation articulaire (arthrite). Le symptôme le plus fréquent de l’inflammation articulaire est la douleur. Une articulation enflammée peut également être chaude et gonflée et, moins souvent, la peau qui la recouvre peut être rouge.

L’arthrite peut n’affecter que les articulations des membres ou également celles de la partie centrale du squelette, comme la colonne vertébrale ou le bassin. La douleur peut ne se manifester qu’en cas de mouvement de l’articulation ou être présente au repos.

Divers symptômes peuvent exister en fonction de l'origine de la douleur articulaire, tels que :

  • une éruption
  • de la fièvre
  • une douleur oculaire
  • des aphtes buccaux

Dans la plupart des cas, la cause de la douleur qui affecte plusieurs articulations est l’arthrite. Les troubles à l’origine de l’arthrite peuvent différer selon certaines tendances, notamment :

  • le nombre et la nature des articulations généralement affectées
  • si la partie centrale du squelette, telle que la colonne vertébrale ou le bassin, est généralement affectée
  • si l’arthrite est soudaine (aiguë) ou durable (chronique)

L’arthrite aiguë affectant plusieurs articulations est, le plus souvent, due à :

  • une infection virale
  • un début d’un trouble articulaire ou d’une crise relative à un trouble articulaire chronique existant comme la polyarthrite rhumatoïde ou le rhumatisme psoriasique
  • une goutte ou arthrite à pyrophosphate de calcium, anciennement appelée pseudo-goutte

L’arthrite chronique affectant plusieurs articulations est, le plus souvent, due à :

  • des troubles inflammatoires tels que la polyarthrite rhumatoïde, le rhumatisme psoriasique ou le lupus érythémateux systémique chez l’adulte
  • de l'arthrose, trouble non inflammatoire chez l’adulte
  • de l'arthrite juvénile idiopathique chez l’enfant

Maintenant que nous avons expliquer ce que sont les douleurs articulaires, nous allons maintenant nous focaliser sur les douleurs articulaires liées au bassin pelvien.

Le bassin, ou pelvis, est une ceinture osseuse située sous l’abdomen qui soutient la colonne vertébrale. Il est fait de l’association des deux os coxaux (os de la hanche ou os iliaque), du sacrum et du coccyx. Les os coxaux sont eux-mêmes issus de la fusion de trois os : l’ilium, l’ischium et le pubis.

La spondylarthrite touche essentiellement :

  • les articulations de la colonne vertébrale
  • les articulations du bassin
  • les zones où les tendons et les muscles s'attachent aux os (en particulier au niveau du tendon d'Achille)
  • d'autres organes comme l'oeil, le coeur et les intestins.

Dans 80 % des cas, la spondylarthrite commence par des douleurs dans le bas du dos appelées lombalgies) ou des douleurs dans les fesses. Ces douleurs, présentes à droite, à gauche, ou des deux côtés, sont provoquées par l’inflammation des articulations entre le bas de la colonne vertébrale (sacrum) et le bassin. Ces douleurs apparaissent tantôt à droite, tantôt à gauche (elles sont dites « à bascule ») et irradient vers l’arrière des cuisses. Elles ressemblent fortement aux douleurs dites « sciatiques ».

En savoir plus sur :

Eurekasante et Spondylarthrite